Vous trouverez sur cette page, les éléments techniques de fabrication des condensateurs, ainsi que leur influence objective et subjective sur le son de votre guitare.
La partie à droite de la page, vous permettra de comprendre et donc de choisir le ou les condensateur(s) adapté(s) à vos besoins, et vous proposera de revenir une cinquantaine d'année en arrière, à l'époque où les technologies de fabrication plus limitées et le temps de fabrication plus conséquent, permettait d'obtenir cet indescriptible "vintage touch", que la plupart des guitaristes recherchent aujourd'hui ...

Enfin, vous trouverez toutes les explications et l'équipement nécessaires au montage (2 cas de figure retenus : guitare type stratocaster à micros simples bobinages, et guitare de type Les Paul à humbuckers.

Le condensateur

Le condensateur aussi appelé capacité, a pour but de stocker momentanément entre ses armatures, un potentiel électrique et de le restituer ensuite. Tout cela avec le moins de perte possible. Les valeurs stockées sont bien sûr très faibles et l’on ne peut le comparer à un petit accumulateur que par le fait qu’il se charge et se décharge.

Son emploi est assez courant, on l'utilise (aussi bien pendant son temps de charge que celui de décharge) comme filtre, anti-parasite, temporisateur, correcteur, doubleur de tension, protection, ligne de retard…

En ce qui nous concerne, il est soudé au potentiomêtre de tonalité et permet au guitariste de passer d'un son clair à un son plus grave, plus "etouffé".
Comme nous le verrons plus loin, la qualité et les matières utilisées pour sa fabrication, sa capacité et sa tension, sont autant d'éléments qui interviennent dans le grain du son de la guitare, et dans l'efficacité et la linéarité du contrôle de tonalité.

3 éléments principaux définissent un condensateur

1 - Sa Capacité :

Son unité, le Farad, mais qui n’est pas utilisée car trop importante dans les cas usuels
On emploie donc ses sous-multiples qui sont :
Le milifarad (mF) 10-3 F,
Le microfarad (µF) 10-6 F,
Le nanofarad (nF) 10-9 F,
Le picofarad (pF) 10-12 F.

NB : En ce qui concerne la guitare, Les valeurs utilisées sont calculées en µF, et sont en moyenne les suivantes :

Exemple 1 : Pour une guitare à micros simples bobinages (type Fender Stratocaster), la capacité du condensateur est comprise entre 0.047µF et 0.1µF en fonction du grain recherché.

NB : La correspondance d'une valeur comme 0.047µF est par exemple :
0,047 µF = 47 nF = 47000 pF

Exemple 2 : Pour une guitare à micros à doubles bobinages (type Gibson Les Paul), la capacité du condensateur se situe autour de + ou - 0.022 µF en fonction du grain recherché

Ces valeurs représentent ce qui se rencontre habituellement sur ce type de guitare. Rien ne vous empèche de tester d'autres valeurs.

Vous trouverez en page "Utilisation" un recapitulatif complet des valeurs utilisables en fonction de l'instrument, des micros et du son recherché.

2 - Sa Tension d'utilisation :

Ou tension de service, elle est indiquée sur le corps du condensateur par un ou deux chiffres, le plus faible indiquant la tension en service permanent, le plus fort indiquant la tension pouvant être dépassée brièvement par intermittence.
La tension de service, est la limite à ne pas dépasser. On choisira donc lorsque l’encombrement du condensateur le permet, une tension supérieure à celle du montage afin d’avoir une marge de sécurité.

NB : La tension d’un condensateur influe plus sur ses dimensions que sa capacité.

Il est à noter que l 'augmentation du voltage, améliore la rapidité du signal. On veillera toutefois à l'encombrement du composant utilisé.

Concernant la guitare, ce ne sont que quelques volts qui circulent dans le circuit électrique. Les condensateurs utilisés ont une tension comprise entre 100V et 600V, soit bien au delà du maximum de la tension électrique réelle.

Au delà de la marge de sécurité, les condensateurs à tension importante (400V à 600V) ont une influence sur le son même de la guitare.
La coutume veut que l'on équipe un simple bobinage avec un condensateur de 50 à 200 V, et un double bobinage avec une condensateur dont la tension est comprise entre 300 et 600 V.

Vous trouverez sur la partie droite de cette page, dans "Récapitulatif" un tableau complett des valeurs utilisables en fonction de l'instrument, des micros et du son recherché.

3 - Sa tolérance :

La tolérance du condensteur représente la variation maximum de sa capacité par rapport à sa valeur de base. Elle s'exprime en % (5%, 10%, ...)

Ce qu'il faut retenir :

La valeur d'un condensateur s'exprime en fonction de sa capacité (Farad), de sa tension maximum d'utilisation (Volts), et de sa tolérance par rapport à sa capacité (pourcentages)

Valeurs pour la guitare ou la basse électrique :

la capacité moyenne se situe entre 0.022µF et 0.1µF, la tension se situe entre 50V et 600V, et la tolérance entre 5 et 10%, tout ceci en fonction du type de micro,de la couleur recherchée, et de l'apport plus ou moins grave que l'on veut donner à la tonalité de l'instrument.
NB : Les valeurs ci-dessus sont indicatives, et rien ne vous empêche de tester d'autres valeurs, ou de les mélanger (en fonction des micros manche ou chevalet, simple ou doubles, ...)

Le second élément d'importance pour la sonorité de la guitare est la ou les matières utilisée(s) pour la fabrication du condensateur (voir "Fabrication" à droite)

Quel matériel pour installer un condensateur ?

Un tournevis pour accéder au cablage et aux potentiomêtres, de la soudure et un fer à souder de petite puissance (25 watts suffisent), et si possible une pompe à dessouder (pas indispensable).
Si vous avez déjà utiliser un fer à souder, alors ce sera très simple. Repérez le ou les condensateurs à changer (voir shémas à droite en exemples), faites chauffer les points de soudures, retirez les anciens condensateurs, et soudez les nouveaux.
NB :
* Munissez vous d'une petite pince plate pour saisir et retirer les pattes de l'ancien condensateur (ça vous évitera de vous bruler les doigts).
* Placez un peu de soudure sur les pattes du nouveau condensateur, la soudure finale prendra d'autant mieux
* Inutile de mettre trop de soudure et de chauffer trop longtemps les éléments à souder.

Attention : La soudure chaude sera impitoyable avec le veris de votre guitare et avec vos doigts ! Avant de vous lancer dans l'aventure, et comme pour chaque intervention sur votre instrument, préparez le terrain, et protégez ce qui doit l'être !!!



Matériaux utilisés pour fabriquer des condensateurs

Les principaux matériaux utilisés dans la fabrication des condensateurs sont les suivants :
- Le film plastique (le styroflex, le téflon, le mylar…) : Une des plus importantes caractéristiques des condensateurs à film plastique est leur stabilité dans le temps.
- Le mica : Ils ne sont plus guère utilisés de nos jours, car plus encombrants que les céramiques et plastiques. Leur principale qualité, la stabilité, leur valeur est irréprochable
- La céramique : Très utilisés, car pouvant supporter des tensions élevés. Ils manquent de stabilité.
Souvent utilisé pour la guitare électrique, pour son coût de revient peu élevé et sa solidité.
- Le polystyrène, appelé aussi Styroflex (KS) et métallisé (MKS)
- Le polypropylène (KP) et métallisé, ou métallique (MKP), et métallisé à huile (MKV).
- Le Polyester ou Mylar (KT) et métallisé (MKT)
- Le Polycarbonate (KC) et métallisé (MKC).
- Le Papier huilé (MP ou PIO).
- L' Aluminium à électrolyte liquide ou solide.
- L'Electrolyte à poudre de graphite, Black gate.

Tous ces condensateurs ne sont pas adapté à l'audio et encore moins à la guitare ou à la basse électrique.

Un des éléments principaux pour le choix d'un condensateur, est la linéraité de la correction.
Il est donc souhaitable de chercher le matériel isolant avec la plus basse absorption diélectrique, et par conséquent, la plus basse constante diélectrique, notée " K ". Cette constante varie de 2 à plus de 50, en fonction du diélectrique utilisé dans la fabrication du condensateur.
Sa valeur idéale pour l'audio doit être inférieure ou égale à 3.

Il est à noter que si certains matériaux sont à exclure (Mica, Tantale, Aluminium, dont la constante K comprises entre 7 et 12), les quelques matériaux utilisables pour l'audio sont :
* Le Polycarbonate (K=3)
* Le Polypropylène (K=2.5)
* Le Polystyrène (K=2.2)
* Le Papier Huilé (PIO) (K=2.2)

Le problème de la céramique est son instabilité chronique de sa constante K (5 à 100 !!!). Or les condensateurs en céramique sont encore légion à l'intérieur de nos guitares et de nos basses ...

Quel type de condensateur pour ma guitare ou ma basse ?

L'utilisation d'un condensateur pour une guitare ou une basse électrique doit respecter un certain nombre de critères :

La taille du condensateur qui doit pouvoir se loger facilement dans le logement des potentiomêtres. Vu la faible tension nécessaire (la taille d'un condensateur varie en fonction de sa tension maximale et des matières ayant servies à le fabriquer), la question ne se pose ici que pour les condensateurs de 600V en papier huilé (PIO), utilisés principalement pour les humbuckers.
N'oubliez pas que la tension réelle d'une guitare est proche de ...0 Volt. La tension utilisées pour un condensateur de guitare est liée à l'incidence sur le règlage de la tonalité !!!

L'adaptation à la gamme de fréquences d'une guitare ou d'une basse (20Hz à 12kHz).Nous avons vu ci-dessus que touts les matériaux de fabrication ne sont pas adaptés à l'audio.

La linéarité que l'on pourrait traduire par l'efficacité du réglage. En effet le condensateur idéal pour la guitare est celui qui, une fois définies la capacité (plus ou moins grave), la tension, et la tolérance, permet de passer de la position ouverte (tonalité à fond) à la position fermée (tonalité à zéro) de manière régulière, ce qui permet de trouver toutes les variations régulières possibles entre les 2 positions extrèmes.

La fiabilité qui devrait vous merttre de ne pas changer de condensateur tous les 3 jours.

L'impact sur le son de l'instrument. Bien sûr, on entre dans le royaume de la qualité sonore et donc de la subjectivité.
Il n'empêche que la grande majorité des oreilles averties mettent en avant de manière quasi unanime, et ce, depuis des dizaines d'années, le fait que le type de matériaux utilisés dans la fabrication des condensateurs joue un rôle important dans la couleur du son de votre instrument ... D'autre part la capacité et la tension du condensateurs entrent en ligne de compte dans des phénomènes acoustiques (plus aigu, plus grave, plus rond, ...), et dans l'adaptation aux types de micros que vous utilisez.

Récapitulatif :

D'une manière générale :

* plus la valeur d'un capacitor (condensateur) est importante (0.04µF à 0.15µF), plus il coupera les fréquences médium et aigues, et plus le son sera grave en position grave. Ce type de condensateur convient plutôt aux single coils (simples bobinages, guitares ou basses).

* plus la valeur d'un capacitor (condensateur) est faible (0.01µF à 0.04µF), plus il coupera les très haute fréquences, et plus le son sera clair en position grave. Ce type de condensateur convient plutôt aux humbuckers (doubles bobinages).

Quel condensateur pour une guitare de type stratocaster ?
(3 micros simples bobinages) il aura une tension de 100V à 200V, et une capacité de 0.047µF à 0.1µF (valeur classique : 0.047µF). La première valeur est celle utilisée actuellement pour des sonorités modernes, la seconde rendra le son plus vintage. Toutes les valeurs intermédiaires peuvent être testées, en fonction de vos objectifs (0.056µF, 0.082µF, ...). L'idéal serait qu'il soit dans un matériau type Papier huilé, Polypropylène ou Polystyrene.
Les valeurs de capacités et de tensions indiquées sont indicatives. De nombreux guitaristes expérimentent des valeurs (parfois radicalement) différentes, avec plus ou moins de bonheur.

cablage strato


Quel condensateur pour une guitare de type Les Paul ?
(2 micros doubles bobinages) il aura une tension de 200V à 600V, et une capacité comprise entre 0.022µF et 0.047µF. Le montage spécifique comporte 2 condensateurs, 1 pour chaque tonalité.
Les 2 condensateur peuvent être de valeurs différentes en fonction de l'effet recherché.
D'autres valeurs peuvent être testées, en fonction de vos objectifs (0.015µF, 0.056µF, ...). L'idéal serait qu'il soit dans un matériau type Papier huilé, polypropylène ou polystyrene.
Les valeurs de capacités et de tensions indiquées sont indicatives. De nombreux guitaristes expérimentent des valeurs (parfois radicalement) différentes, avec plus ou moins de bonheur.

cablage les paul


Quel condensateur pour une guitare ayant un micro single coil et un micro Humbucker ?
Dans ce cas spécifique, on profitera de la "zone frontière naturelle" qui existe entre les différentes valeurs. Une capacité comprise entre 0.33µF et 0.056µF, permettra de répondre aux besoins des 2 types de micros s'ils se partagent un même potentiomètre de tonalité.
Evidemment, si les potentiomêtres sont différentiés, la question ne se pose pas ...